Charlotte Duprez Innovation Sociale


Sous cette appellation et entité juridique j’accompagne des porteurs de projets pilote, des créateurs d’entreprises, des « intrapreneurs » et des dirigeants. Chaque accompagnement est conçu sur-mesure en concertation avec les responsables des équipes concernées. Il vise à créer des façons riches, inspirantes et motivantes d'œuvrer ou de travailler ensemble - basées sur la coopération. Il teste in situ ce qui est juste et adapté aux contextes et aux situations pour avancer en co-construisant. Il permet aux collaborateurs de retrouver confiance et joie de vivre en vivant la plénitude de leur humanité et en contribuant à des projets ou entreprises qui aient vraiment du sens et une âme.


Un chemin emprunt de différentes approches


Cette transformation des organisations commence à l'intérieur de chacun d'entre nous et nous demande d'aller d'abord revisiter nos peurs, nos croyances et nos représentations pour pouvoir ensuite créer des relations plus constructives entre les personnes et être en capacité d’organiser différemment le travail, avec créativité, audace et patience aussi.

La découverte du processus de CNV en contexte professionnel est une porte d’entrée qui permet un langage commun utilisable par les collaborateurs. Les pratiques des équipes apprenantes permettent une conscience partagée en exprimant des feed backs riches.

Le début de la démarche est également enrichi de Self leadership pour découvrir les mécanismes de coopération intérieure et extérieure. Cette première étape permet de développer l’empowerment et d’interroger la posture de management pour évoluer vers un leadership coopératif. Les entreprises dites responsabilisantes ou opales* sont des termes que je préfère à celui de « libérées ». Elles impliquent leurs personnels, partenaires et parties prenantes pour en faire des acteurs de l’évolution collective et les associer aux transformations.



Un exemple probant : Jean-Luc Morfouace, alors responsable du programme A380 chez Airbus à Saint-Nazaire, a parlé de « libérer les énergies » au sein de ses équipes. Il a constaté, dans le projet pilote qu’il a initié, que la confiance coûte moins chère que le contrôle, que les résultats sont au-delà de ses espérances après quelques mois de lancement des mini usines, que la créativité a permis de trouver des solutions à des difficultés non résolues pendant des années, que l’absentéisme a diminué et que des initiatives comme « l’atelier du compagnon » pensé par les intéressés ont été réalisées en un temps record et à moindre coût.

Cette évolution est possible grâce à la curiosité et à la compréhension réciproque pour favoriser l’implication et la contribution de tous. Il ne s’agit pas seulement de « mieux communiquer pour mieux coopérer », la partition générale et l’organisation peuvent aussi être re-visitées ou remises en question. Une harmonisation des rythmes de transformation facilite les transitions.

Cette démarche mobilise les différents niveaux hiérarchiques d’une organisation pour trouver des façons de s’adapter au vivant, de piloter avec agilité et sensibilité.

Le chemin n’est pas tracé, il convient de l’ouvrir avec patience, détermination et enthousiasme sous l’impulsion de pionniers qui agissent avec cœur (et courage). Leur engagement est fréquemment testé par les doutes, d’origine personnelle et provenant de l’entourage, et par des remises en question.

Chaque entreprise selon sa taille, son secteur d’activité et son histoire est appelée à dessiner sa propre évolution et se structurer autrement, en tenant compte des réalités et contextes qui lui sont propres. Le parcours est unique et à construire sur mesure. C’est par définition un chemin d’innovation qui permet d’envisager de nouvelles façons d’organiser le travail et de répartir les tâches et responsabilités avec de nouveaux périmètres et processus de prises de décisions (partagées autant que possible).

De ce fait c’est aussi une nouvelle gouvernance qui apparait pour servir la raison d’être et les valeurs les plus élevées du collectif concerné.

Le processus de Communication NonViolente, qui favorise des relations authentiques, autonomie et responsabilisation, et la posture de Self leadership soutiennent bien évidemment ces évolutions qui servent des valeurs profondément humaines.

L’expérimentation de nouvelles gouvernances, des outils de pilotage sensible et dynamique et des pratiques d’intelligence collective favorisent grandement ces transformations. J’accompagne des projets pilotes, les dirigeants et leurs équipes en testant in situ ce qui est juste et adapté aux contextes et situations pour avancer en co-construisant. Je le fais, seule ou avec des partenaires, pour des entreprises de taille et de secteurs variés.

Ces démarches se conjuguent évidement avec les formations que je propose aussi en intra-entreprise et que j’ajuste sur-mesure :


Les nouveaux paradigmes qui sous-tendent cette innovation sociale sont les suivants :

Cœur versus peur
Confiance versus contrôle
Coopération versus compétition
Inclusion versus exclusion
Pérennité versus immédiateté
Puissance ensemble versus pouvoir sur


Image
Image
Image

Contactez-moi pour évaluer ensemble vos besoins. Sur cette base je vous propose un programme sur mesure et un tarif associé.